AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fanfiction] Les Voyageurs du temps, Chapitre 1: Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uncahl
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 252

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG:

MessageSujet: [Fanfiction] Les Voyageurs du temps, Chapitre 1: Rencontre   Sam 14 Fév 2009 - 12:10

Citation :
Note de l'auteur: Ceci est le premier chapitre d'une fanfiction mélangeant les univers de Dofus et de Wakfu. Toutes ressemblances avec vos personnages du jeu n'est pas faites exprès. La suite sera surement postée sur un site/blog. Merci de me lire jusqu'au bout et de me donner votre avis.


Les voyageurs du temps - Chap 1: Rencontre



" Se reposer, juste encore un peu ". Voila à l'instant même ce que je pense. Depuis plusieurs jours j'ère dans ce nouveau monde. Même si certains lieux me disent quelque chose, mes souvenirs ne vont pas plus loin. En ce moment, je suis assis dans l'herbe, les yeux fermés. Je rève de mon ancienne vie.

Astrub, le matin. Je sens la chaleur du soleil sur ma peau. Une belle journée s'annonce. Encore un peu au lit, tranquillement...
- Uncahl ! Lève toi tu vas encore rater l'entrainement !
- Oui m'man, j'arrive...
Toujours la même lassitude, tous les jours la même chose, tous les matins les mêmes mots. Sauf peut être aujourd'hui, car en ce jour je pense que le Sir Osa Thùr me laissera franchir mon dixième cercle. Je me lève donc, un peu moins nonchalant que d'habitude.

Dans ce nouveau monde, m'agrippant à un arbre, je me redresse. Quelques instants dans la lune et je me remis à marcher. Au loin, des échos de voix, que je cherche à atteindre depuis des jours.
- Invocation ! Criais-je.
Une étrange créature apparue. Jaune, petite, ronde, un tofu sans hésiter. Ici aussi j'en ai vu, mais différent du mien. Bavouille, voila le nom de l'étrange boule jaune... Qui bouge... Non... Qui saute ! D'une main habile, je réceptionne la jeune bête et me met en route.

Mmmh, une bonne tasse d'infusion de bambou venant directement de Pandala. Bavouille, mon petit tofu, picore ses graines de blé. Vraiment une belle journée s'annonce.
- Bon, c'est parti ! Dis je en souriant à ma mère.
De ce pas, je claque la porte et part en courant vers le nord d'Astrub, Bavouille s'accrochant à mon marteau. Je bouscule une jeune écaflip, renverse une tasse d'infusion, et me faufile tel un chenapan dans les rues bondées d'Astrub. Aklapol, le vieil énutrof, me fait une signe de main. D'un grand geste du bras, je lui rend le bonjour. Quelques sauts et roulades plus tard, je me retrouve devant le portail du centre d'entrainement. En dessous de l'insigne "Bambouktou, la seule école interespèce d'Astrub !", une affiche est collée: "Cours annulés aujourd'hui". Oh non ! Pas aujourd'hui, et mon dixième cercle ? Au loin j'entends une petite xélor dire à son amie: "je crois que le conseil se réunit...".


Bavouille sur mon épaule, je marche dans cette immense et magnifique forêt. Des chants étranges, féminins, accompagnent mes pas. Un bruissement de feuille, je me retourne en sursaut. Plus rien, aucun bruit, le temps semble arrêté. Surement le passage d'un sram. Au moins, j'aurais appris quelque chose de cette satané école. Fébrilement, je met mon marteau en jout. Mince ! Trop lourd, je lâche le marteau qui s'enfonce dans la terre meuble dans un bruit sourd. Pour me rattraper, j'hurle sans aucune honte:
- Moi, Uncahl, fils de Orkahl, lui même fils de Bankahl, lui aussi fils de Rakahyl, vous sommes de vous montrer !
Aucun bruit, silence totale.

Le conseil ? Cela doit être grave, ce sont les meilleurs représentant de chaque race. Les voir se réunirent au complet est rare, très rare. Je ramasse un crane de piou et le regarde. Y aller ou ne pas y aller, tel est la question. Mon esprit curieux l'emporte. D'un pas rapide et décidé, je m'enfonce dans les rues sinueuses d'Astrub dans le but de disons... M'instruire.
- Uncahl ! Attend moi !
Kalöé, une amie pandawa, me suis habilement, passant au dessus des étales des vendeurs de laines de bouftous. D'un pas ferme et rapide, elle me rattrape, et pendant notre course me glisse:
- Je viens avec toi !
Je ne lui donne aucune réponse, tellement l'envie de connaitre le secret du conseil m'obsède. Après plusieurs minutes essouflantes, nous nous arrêtons devant un immense portail bleu.


Bavouille, ma boule jaune, pourtant peureux d'habitude, avança. Derrière un immense chêne, un bruit se fit entendre. Le tofu s'avança encore. Une main féminine sorti de derrière l'arbre et se posa sur la bestiole jaune. Il se blotti contre cette douceur inconnue. D'un grand pas, je me mis juste devant le grand arbre. Bavouille avait totalement disparu derrière le chêne.
- Étrange être, je t'ai entendu. Me chuchota une voix mélodieuse.
- Je ne suis pas étrange ! Répondis-je, toujours aussi têtu.
- Pourtant tu ne ressembles à aucune de nos espèces, et tu sembles perdu dans nos forêts.
- Je suis un Osamodas !
La voix ne trouva rien à répondre. Je m'assis dans l'herbe fraiche. Un silence envahi la clairière. Une silhouette se dessina devant moi. Une étrange jeune fille, d'à peu près mon âge, était accroupi devant mes yeux. Je reconnaissais à son physique une sram, mais différentes de mes connaissances. Les lignes de son visage étaient fines et malicieuses, le sérieux de son expression éclairait des yeux allongés d'une couleur jade. Oui, elle avait surement mon âge, à peu près 17 années.
- Je me nomme Yana. Je m'excuse de mes dires Sir Uncahl. Me dit d'une voix fluettes la jeune sram.
- Sir ? Je ne suis pas de ce titre, je suis un simple apprenti ! Rétorquais-je avec un sourire.
- Peu importe. Qui es-tu, d'où viens-tu ? De quel espèce es-tu issu ?
Yana m'assayait de question. Doucement, je ferme les yeux et réfléchis à ma réponse.

Ce fameux portail. Des inscriptions étranges que je ne savais lire y étaient inscrites. Kaloë le poussa et entra. Je la suivi au pas de course. Nous connaissons déjà le chemin par cœur jusqu'à la salle du conseil, plus jeune, Kaloë et moi passions nos journées à essayer d'attraper les pious ici. Se faufilant comme des ombres, nous arrivons à une fenêtre ouverte qui nous laissait entendre les voix du conseil.
- Dans quelques instants le portail du Temps risque de se réouvrir. Lança une voix grave.
- Impossible ! Cria une femme.
- Bien sur que si ! Mes experts énutrofs ont réussi à trouver la pièce manquante. La salle des xélors est fin prête. Notre équipe du Temps est déjà sur place.
Ces simples paroles détonnèrent dans mon imagination. Je savais où était cette fameuse salle.


Un silence sans fin s'était installé entre Yana et moi. Nous ne faisions que nous observer quand je me décidais enfin à répondre à ses questions.
- Je suis Uncahl, Osamodas, habitant d'Astrub.
Dans un espoir, je criais le slogan de ma ville, "l'ère dofusienne en sa grandeur n'a d'égale que sa splendeur". Quand j'eus fini de prononcer ces mots, Yana éclata de rire.
- Pourquoi tu rigoles ? Laisse moi au moins m'expliquer ! Répondais offusqué.
Son rire chaleureux rompait le silence de la nature.

- Uncahl, arrête toi ! Ne vas pas plus loin ! Me dit Kaloë, affolé.
Je ne l'écoutais pas, transcendé par le désir de savoir. J'entre dans le bâtiment du conseil faisant le moins de bruits possible. Un long couloir donne sur d'immenses portes. Neuf exactement, une pour chaque race. Au dessus de la porte toute à gauche, un gigantesque sablier en bronze ornait une plaque en fer. Sans difficulté je sus que les xélors étaient ici représenté. Au loin, j'entends des voix, puis quelques instants après, des bruits de pas. Avec détermination j'ouvre la porte des xélors et cours dans l'escalier en colimaçon qui s'était découvert derrière le bois épais. Il était immense, très large, en pierre taillée. Surement des pierres de craqueleurs, les plus belles. Après plusieurs minutes infernales de descentes, j'arrive en fin à une porte, où une lumière blanche s'échappe par la serrure. Les pas et les voix se rapprochait. Je pose ma main sur la poignée, et ouvre la porte.


- Et voila comment je me suis retrouvé ici !
Au cours de mon récit, les rires de Yana s'étaient tus. Ses fins me fixaient avec insistance. Au fur et à mesure que je lui racontais mon histoire, je sentais qu'elle me croyait. De longues minutes de silence suivirent mes paroles. La belle sram m'observait. Elle prit mes mains, les toucha, puis effleura mes joues. Son sérieux me mettait mal à l'aise.
- Uncahl, si ce que tu dis est vrai, il faut que je t'apprenne quelque chose. Ici, maintenant, l'ère dofusienne est fini. . . Depuis des centaines d'années. Un immense cataclysme a balayé ce monde, les temps ont changés, les espèces ont muté, nous nous sommes développés. A ce jour, nous sommes dans une nouvelle ère... Wakfu.
Le discours de Yana m'assomma. Je ne peux pas la croire, ça ne peut être vrai ! Mais tout semble si réel, si vrai. Mon histoire doit lui paraitre aussi absurde, et pourtant elle me croit. Le doute m'envahis. Je senti un pincement sur mon mollet. Bavouille, qui n'avait pas bougé de derrière l'arbre depuis le début de cette étrange scène, me donnait des coups de becs. Je le fais disparaitre dans une petite explosion d'un signe de main, laissant derrière lui un léger écran de fumée. A travers celle ci je distinguais Yana. Elle s'avance vers moi. Et si tout ça était vrai... Elle était là, debout devant moi. Elle tendit sa main vers moi. Je la pris.
- Yana, seizes années, cercle quatorze, Wakfusienne.
- Uncahl, dix septs années, cercle neuf, dofusien.




A suivre dans le deuxième chapitre: Le temps c'est arrêté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakfanart.com
Uncahl
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 252

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG:

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Les Voyageurs du temps, Chapitre 1: Rencontre   Mer 25 Fév 2009 - 16:56

Même pas un p'tit avis ? :hap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakfanart.com
Yoshito
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 599

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Les Voyageurs du temps, Chapitre 1: Rencontre   Mer 25 Fév 2009 - 17:34

J'édit mon message après l'avoir lu j'en est pour 4 - 5 h :^p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfiction] Les Voyageurs du temps, Chapitre 1: Rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction] Les Voyageurs du temps, Chapitre 1: Rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES VOYAGEURS DU TEMPS - LA MENACE
» Jeux PC
» Nouvelle Fanfic de Rococo33 : Inazuma Eleven Follow !
» Inazuma Eleven OU Inazuma Eleven GO ?
» [Terminé][VDS] jeu Amiga les voyageurs du temps Delphine software

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Quartier du Tofu :: L'Antre de Maître Corbac-
Sauter vers: