AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -I- Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kawanio
Le Très Haut Divin
Le Très Haut Divin
avatar

Nombre de messages : 5149

+ Informations
Parrain de: Clira et Abyss Raeliss
Apprenti de: Personne
IG:

MessageSujet: -I- Histoire   Mer 29 Avr 2009 - 0:06

Histoire





L'histoire de l'Alpha Dominion ne serait rien pour quelqu'un qui ne connait pas l'histoire du monde des douze. Il a connu de nombreuses ères, de nombreux bouleversements, qui résultent d'une ancienne civilisation, le peuple Eliatrope. Dans la chronologie du temps, l'Alpha Dominion est bien peu de choses. Le hasard a voulu qu'elle soit fondée par un Feca, Decleir, et que la Cité qui en résulta fût très attachée au Wakfu, l'énergie présente dans toute chose. Pour comprendre le réel but de la Cité, et de ses habitants, il faut remonter à l'âge des Dragons, et des Dofus. Le temps d'Ogrest, ravageur du monde, qui a inondé les terres de ses larmes. Quand on sait tout cela, alors peut être a-t-on une chance de percer les mystères de la création de l'Alpha Dominion.

Cependant, la véritable histoire de cette communauté commence à Amakna, où Decleir, chef d'un petit village dans les montagnes, s'était rendu à l'appel de la femme qu'il aimait, Alhera. Elle venait d'être élue Gouverneur d'Amakna, et occupait un poste à très lourde responsabilité. Ils passèrent quelques jours heureux, les nouvelles du village, livrées par Tofu, étaient bonnes. Et puis plus rien, aucune lettre, pendant plusieurs jours. Au dehors, la pluie dévastait les champs avoisinant, et le vent soufflait les moissons. L'inquiétude gagna Decleir, qui décida alors de partir au secours de ses amis, en compagnie de son fidèle Tofu nommé Nevi.

Avant de partir, une rencontre bouleversa sa vie. Il fît la connaissance de Kawanio, un Crâ puissant surnommé le Taure Foudroyant, qui semblait en connaître énormément sur lui, son histoire. Après un combat rude entre les deux hommes, qui aboutit à démasquer les vrais pouvoirs de Decleir, le jeune homme prit la route jusqu'à son village, tandis qu'Alhera ordonnait l'évacuation d'Amakna, à présent sous la menace du Chaos d'Ogrest.

Le voyage de Decleir fût long, périlleux, mais il arriva à bon port. Cependant, personne n'était au village. Il attendit, désespéré, avant de voir revenir les habitants, et en particulier son père, Delion, qui lui expliquèrent que les Tofus qu'ils élevaient avaient disparu suite à un cri dans la nuit. Craignant les ravages des larmes d'Ogrest dans la vallée, Decleir ordonna l'évacuation, mais fût appelé lui aussi par ce cri sourd. Il décida de partir en compagnie de son meilleur ami, Kosuimaru, et de son père, à la recherche des Tofus disparus.

Ils trouvèrent vite la source de cette peur sombre : le Tofu Royal, roi du peuple des Tofus, avait rassemblé ses citoyens pour les protéger du mal grandissant. L'ombre d'Ogrest planait dans le ciel. Ne pouvant pas convaincre le roi de céder les oiseaux jaunes, Decleir et ses compagnons décidèrent de rejoindre les autres habitants, partis à la Futaie Trouée en quête d'un navire pour partir loin.

C'est le moment que choisirent les Bandits Riktus pour attaquer le petit groupe, blessant mortellement Delion. Celui-ci, dans un dernier souffle, dévoila la vérité de ses origines à son fils, tout en lui apportant tout son amour. Fou de rage et de chagrin, Decleir pénétra dans le repaire des Bandits, et en tua le chef, le cruel et puissant Maloboss, d'un éclair de Wakfu en pleine poitrine. Kosuimaru, blessé durant l'assaut sur la forteresse des Riktus, ne pouvait pas rejoindre la Futaie Trouée. Les flots arrivaient au loin, une vague dantesque qui allait engloutir le petit village de Dominion, où les deux hommes avaient leurs souvenirs, leurs histoires.

Ils furent emportée, bien que Decleir fît tout pour leur permettre de survivre. Il avait récupéré une large planche de bois devant le domaine des bandits, et ils s'accrochèrent à l'embarcadère de fortune autant qu'ils purent. Kosuimaru fut emporté par les flots, Decleir le voyait s'éloigner, sans rien pouvoir faire... Une ombre jaune traversa le ciel, et le Tofu Royal fondit sur le garçon pour le délivrer des eaux. Il le ramena à Decleir, toujours haletant, accroché à la grande planche de bois. Grâce à la force du roi des Tofus, ils arrivèrent à gagner le refuge de son peuple, très haut dans les montagnes, dont on ne voyait plus que quelques îles.

Ogrest avait détruit tout ce que Decleir chérissait, mais comment le lui faire payer sans sombrer dans une vengeance vaine et destructrice ? Il pensait à Alhera, et décida de tenter de la rejoindre. Après de longues délibérations, le peuple Tofu accepta de l'aider et de l'accompagner. Ils fabriquèrent des cordes de jute, et un grand radeau, où les volatiles devraient se relayer pour dormir, faute de pouvoir supporter leur poids à tous. Les denrées se faisaient rares, et la blessure de Kosuimaru s'était infectée. Se laissant tirer par les Tofus par des cordes liées au radeau, ils commencèrent le périple sur la nouvelle mer, presque agonisant par manque d'eau douce. Ils n'avaient plus de provisions, aucune terre à l'horizon, c'était la fin...

Decleir se réveilla dans un lit chaud, Alhera était au dessus de lui. La jeune Eniripsa avait guéri les blessures de son ami, et soignait les siennes. Les retrouvailles furent joyeuses, les explications compliquées, et la chance semblait avoir joué un rôle important dans cette traversée. Ils étaient à présent sur une nouvelle terre, au nord de Brâkmar, à trois semaines de bateau d'Amakna. Kawanio était là, et la discussion qu'il échangea avec Decleir fût la plus passionnante et la plus terrifiante que le garçon n'eut jamais entendu. Le secret qu'il découvrit lui glaçait le sang. Un secret profond, essentiel, qui changeait tout.

Decleir, Kawanio, Alhera et Kosuimaru décidèrent de fonder une Cité sur les bords de cette terre, capable de résister aux assauts des flots d'Ogrest, et qui servirait à la fois de refuge, pour tous ceux cherchant asile et protection, et de base d'opération, pour une quête aussi extraordinaire que fantastique, dont dépendait le sort du monde des douze.



Aujourd'hui, la Cité Dominion brille toujours, et cette quête continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
-I- Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Porte :: Le Panneau d'Affichage-
Sauter vers: