AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Superposition de mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Superposition de mots   Sam 12 Jan 2013 - 23:07

Prologue! Ou chapitre 0, ou le truc qui fait que je commence une histoire sans avoir à en justifier grandement la venue, fin vous voyez, le truc quoi.

Tenez, par exemple : prenez un caribou. Rond, ovale, carré, trapézoïdale par endroits, et d'une symétrie que peu respecté. On ne sait pas par où le prendre, ni comment l'aborder ; il n'est pas des plus laids, mais quelque chose en soi le rend complètement dégueulasse et vous avez vite fait de vous barrer à la vue de cet être inoffensif.
Eh bien moi, c'est pareil. Je me présente, Oscar, avec un nom pareil, cette histoire commence déjà mal. Mes parents sont tout deux dans la même entreprise, mon père dirigeant ma mère et ses collègues dans une cadre ultra privé, tellement privé que je n'y ai pas encore eu accès et que la plupart des closes sont tellement confidentielles que, même moi, leur fils, n'a pas la moindre once d'idée de ce qu'ils peuvent bien tramer. Ça doit être un genre d'état souterrain régie par un gouvernement socialo-anarchiste, où ils y ont forcément une place très importante, genre espion ou gardien de zoo. Mais ce n'est pas là où je voulais en venir, traduire la vie de catin de ma mère de manière philosophique n'était franchement pas une bonne idée, et j'ai l'impression d'un peu tourner autour du pot. Ce que je voulais vous dire, c'est qu'on me définit souvent comme une interface humanoïde, apte à entrer en contact avec des êtres organiques et je suis envoyée par une entité pensante d'intégration de données. Comme ça, je suis venu – et je fais 1m80, n'exagérons pas, c'est très correct, j'ai pas que des défauts. Là où ça peut paraître ridicule est que sur cette taille somme toute très correct je viens de me faire tabasser à feu et à sang par un connard de mon quartier – un mec genre Yzac, Izak, je ne sais pas trop. A priori, on a la même mère, mais toucher mon père était tellement un privilège à l'époque où il n'était pas encore trop stérile que je suis son fils unique. Chacun fait ce qu'il souhaite, mais dans la famille, le business, c'est sacré. Et, du côté de ma mère, c'est héréditaire ; ça assure un emploi stable, certes, mais se faire baiser toute sa vie par des mecs plus fortunés que soi, je ne suis pas certain que ça soit le grand trip. Ça doit être un de mes seuls avantages à être né, en fait – enfin, je veux dire, en tant que mec plutôt que de chatte.
J'ai, hier, pris la décision de rejoindre un clan. Ouais, un clan, comme dans les années western où les guildes du moyen-âge. Mais là, c'était pas un jeu. J'avais donc décidé de rejoindre une connaissance à moi dans un gouffre abyssale à base de GHB, LSD ou autres VZT, suivi par les conseils de ma conscience à barbe bleu et vêtements roses. Je me suis fait ligoter, menacer, puis pointer du doigt avec une arme de calibre dix-huit centimètres environ en érection, ce qui fait, avouons-le, un sacré bambou. Recalé, sans retour. Énervé, je me suis fait derechef condamner au tribunal correctionnel de Paris pour tentative d'homicide à pain armet. Heureusement, mon avocat ayant fait un taff nickel et sans fioritures, je ne me suis retrouvé qu'uniquement très certainement condamné à mort.


(Han c'est drôle, je me suis pas relu et j'ai rushé sur mon clavier. Je compte finir une histoire comme ça. :v)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akky
Tofu
Tofu
avatar

Nombre de messages : 45

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Dim 13 Jan 2013 - 0:42

Ça fait changement des pavés wakfusiens, j'aime ça. Tu comptes en faire d'autres ? :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Superposition de mots   Dim 13 Jan 2013 - 1:03

J'ai vu le pavé j'ai pas eu envie de lire franchement. Mais ça se lit tout seul en fait , j'ai pas exactement compris pourquoi mais j'avais toujours envie de avoir la suite ._.
Y'a pas de rêve. Bref, j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Dim 13 Jan 2013 - 1:16

Je comptais faire la suite, oui. Mais je sais pas si je vais le faire. :°)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mahm
Tofu
Tofu
avatar

Nombre de messages : 47

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG: Lee Mahm

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Dim 13 Jan 2013 - 2:35

J'ai pas non plus beaucoup compris d'où tu voulais en venir mais je suis allé jusqu'au bout et j'ai trouvé ça marrant finalement, c'est assez bizarre comme sensation x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanheni
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 576

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Portée disparue

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Dim 13 Jan 2013 - 18:39

Osef les tournures hasardeuses des coups de minuit et autre absences de relecture.
Coupaing de style, c'est corrosif et indécent au degré idéal, j'aime, un orgasme stylistique est entrain de naître dans mon petit vagin littéraire. (Ou utérus d'assaut, dépend de l'humeur du forgeron)

Et en prime, tu ponds ça sans réfléchir, spontané et racé. On va bien s'entendre sur ce plan là si tu nous en sors d'autres du même acabit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanheni.tumblr.com
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Lun 14 Jan 2013 - 20:16

Han ben, merci! Du coup, bah je vais réécrire un truc. C'est cool d'avoir un truc où tu peux te défouler sur l'écriture avec des gens qui apprécient. :p


C'est un soir de tiers de lune, soit le 36ème jour de l'almanach si l'on considère pour vérité vraie le calendrier zébra, que, enfin, je me suis décidé à sortir de cette couche foetale plus que jamais étroite et étouffante. Et si jamais on m'avait dit à quoi m'attendre en sortant de là, je pense bien que j'aurais considéré la solution qui m'avait était alors proposé, soit d'être aussitôt mort-né. Mais mon esprit n'était alors pas encore tout à fait formaté à mon idéal de pensée actuel, tandis qu'avec mon savoir actuellement acquis je sais éperdument que dans les moeurs cette simple idée pourrait être apprivoisée comme un crime.
Que ma consommation de stupéfiants quelque peu au-dessus d'une moyenne établie n'effraie personne est un fait ; mais alors, dans ce cas, qu'on ne vienne par pitié pas me faire chier pour deux ou trois cadavres de nourrissons dans mon salon sous l'insolent prétexte que j'ai atteint la vie d'autrui : mais est-ce que blesser des êtres inconscients même d'exister peut-il répondre à la définition d'une nuisance ? C'est comme arracher une jeune pousse de pissenlit, qui diantre en aurait-il quelque chose à foutre ?! N'allez pas croire que mes propos parfois un chouïa extrémistes nécessitent une analyse psychanalytique pour autant - mon psychiatre fait actuellement un très beau travail, notamment en ce qui concerne mes troubles de la personnalités ou autre obsessions compulsives.
De ce fait, on ne peut pas non plus dire d'un buffle chassant la frêle antilope dans les sauvages pleines de la république démocratique du Congo qu'il a un niveau de vie et un statut social suffisant comme le demanderait notre charte démocratique. Malheureusement pour ce pauvre animal, n'étant ni Congolais et encore moins démocratique, mon aide qui pourrait certes avoir son intérêt n'est qu'impossible. Malgré cela, et en dépit de tout les bons kebabs de ma ville anale, cette situation reste préoccupante et c'est pourquoi j'ai décidé d'enfourcher mes lunettes de sécurité et partir en quête du Saint Graal - sous autorisation parentale, bien entendu, étant encore mineur. Et c'est ainsi que commence mon histoire, mon voyage, qui risque de durer au moins pas mal de temps je dois dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanheni
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 576

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Portée disparue

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Lun 14 Jan 2013 - 22:33

J'ai lu en diagonale, honte à moi, mais en survolant avec mon café aux lèvres je dois t'avouer que j'ai déjà bien souris et renversées quelques gouttes sur mon PC. Mes félicitations. Demain je retente les mains libres et l'attention entière sur ça et je te dis ce que j'en pense (bien que je ne m'attends pas à être déçue, loin de là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanheni.tumblr.com
Gando
Général
Général
avatar

Nombre de messages : 2394

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Gando

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Lun 14 Jan 2013 - 23:37

Moi j'ai lu en entier, et franchement Jey je ne sais pas ce que tu prends mais ça doit vraiment te mettre dans un sale état. :p

Un peu comme Clayton Douglas...


___________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akky
Tofu
Tofu
avatar

Nombre de messages : 45

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Mar 15 Jan 2013 - 3:53

Owiii c'est bien ! Dis-moi, tu écris ça comme ça sur un coup de tête ? Sans plan ou je me sais quoi ? :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanheni
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 576

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Portée disparue

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Mar 15 Jan 2013 - 10:15

Il pondrait la même chose à l'oral si on procède de la même façon, c'est ça qui rend la chose si instable et délirante, fluide etc etc.
J'ai lu en entier, j'ai apprécié en entier. Rien à ajouter. Tu as une fan :°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanheni.tumblr.com
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Mar 15 Jan 2013 - 19:51

Elle, et oui j'ai toujours écris (sauf quelques exceptions pour le lycée notamment) du plus clairement que me venait les mots. Je ne suis pas une adepte de la relecture et des prises de têtes.
En tout cas merci. :p

Gando : je n'ai jamais plébiscité le fait que je sois une fille très net xDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Sam 20 Avr 2013 - 23:57

C'est sur un air de musique australe belge que je vais, ce soir mes amis, oui oui, j'ai bien dis ce soir et dans une exclusivité mondiale des plus parfaitement accordée à la teneur en co2 élevé dans mon assiette de raviolis qui, disons-le nous, était parfaitement dégueulasse - ça n'a jamais était très bon les raviolis en conserve. Surtout si ceux-ci ont étaient élevés dans une usine de conserverie m&m's tenu par des grands cigares à cravates (je ne parle pas ici de ce qui pourrait s'apparenter à un air de virilité du à la ressemblance qui pourrait être confondu par ma description et le sexe masculin, mais bien d'un cigare possédant une âme, des pattes et un cerveau, comme chaque être humain ici sous cette terre) qui eux même sont gérés par un pdg d'entreprise de chaussons en fourrure d'alpaga. Bref, où voulais-je en venir ? Ah ouais, c'est l'histoire d'un petit merdeux dans un grand royaume qui était roi et qui voulait se taper la femme la plus beeeeeeeelle du village, sauf qu'à la place il prit la grognasse la plus chiante, la plus exécrable et surtout un gros boudin prétentieux - une juive, à tout les coups. Ils eurent des gosses, enfin, elle eut des gosses ; un peu égaré de partout dans le royaume, on ne savait pas leur provenance, ni leur pedigree, sans vaccin mais quand même tatoué (ouf, heureusement!). Une d'entre elle retiendra notre attention, Cucendron, qui était martyrisé par ses quinze soeurs et frères car, disons-le, elle était bien dégueulasse - alors elle faisait le ménage toute sa journée. Un jour, pensant avoir sa chance, elle s'évada de son cabanon en pierre orné de quelques diamants de 3 carats (peuh, 3 carats...) pour aller au bal - masqué ohé ohé. Elle y vit son prince charmant, Cletus, un campagnard du coin qui l'emmena dans les toilettes d'à côté pour la faire sauter dans tout les sens comme la charmante petite princesse qu'elle était. Elle reprit le carrosse de la souillone bonne fée en citrouille, mais elle se rendit compte que c'était une citrouille alors elle était dans la rue comme une conne et pour se payer un taxi elle dut faire le trottoir. Fin de l'histoire, au revoir rideaux... Maaaais nan, t'es trooooop méchaaaant, une si belle histoire d'amour peut pas se finir comme çaaa ! Eh bien oui, vous avez raison ! Car il se trouve qu'un de ses clients était Cletus, le fameux prince de la nuit dernière, qui la ramena chez elle. Voilà, c'est vraiment fini.

Mais comme on ne peut pas raconter un beau conte de faé (le mâle de la fée exprimé de matière non-conventionnelle) sans en raconter un deuxième, car un sans en avoir un deuxième comme le dit le dicton peut écoper à 6 mois de malheurs comme le dit la prophétie - mais les prophéties, c'est pour les faibles, pour les petits zizis, pour les pubis épilés, que dis-je ! Oui, que dis-je ? En tout cas, chose est certaine ; je le dis, je l'affirme. Mais, enfin, laissez-moi m'exprimer ! J'ai besoin de ce sursis d'expression que me laisse chaque jour l'hôpital - fichu hôpital dont je met toujours un accent circonflexe sur le "a" alors que tout le monde sait qu'hopitâl s'écrit hôpital. Il faut réellement être sujet à la rhino-pharyngite ou pire ; sujet à la diarhée - vaginale s'entend - pour commettre ce genre d'erreurs Oh combien stupides et futiles dans un monde en perdition qu'est celui des oompas-loompas, ces pauvres bêtes enfermés dans une chocolaterie. D'ailleurs, une chocolaterie, qu'est-ce que c'est réellement ? Une fabrique d'obèse ? D'huile de colza, d'ARACHIDE ? OUI MADAME, J'ai bien dis d'arachide, le premier allergène mondiale après les résidus de fission nucléaire - ce même résidu qui très souvent provient des gommes que nous achetons pour nos enfants, pour les éduquer. Comment puissions-nous parler d'éducation lorsque les produits visant à la croissance intellectuelle de nos enfants peut par leur seule présence éradiquer les koalas de la surface du monde, eux qui n'avaient aucun rapport avec ce que je suis en train de vous raconter ?... Oui, car rappelons-nous que je suis actuellement en train de vous raconter l'histoire du petit chaperon rouge, cette jeune fille qu'on laisse se promener seule dans les bois, la nuit, alors que des loups rodent et qu'elle n'a QUE HUIT ANS ! Mais qu'est-ce qu'il se passe dans la tête des parents de nos jours, sérieusement ? Et puis quoi encore, autoriser le mariage pour tous ? Non, franchement, je ne comprends pas les choix de notre politique anarchiste de droite gouverné par un tsar capitaliste radical-socialiste qui s'était lui-même vanté d'appartenir à une branche néo-féodaliste de notre ère. Non, honnêtement, je ne comprends pas, pourquoi tant de haine envers les mangoustes sub-sahariennes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Mar 20 Aoû 2013 - 1:10

Et tout le monde lève le doigt en l'air. 
Comme on s'amuse. Regardez bien, vous, tous, oui, toi aussi, tu as beau être moche ce n'est pas ça qui serait susceptible de déranger quelqu'un. Mais non, je te dis - viens ! Bon, si tu insistes, on te prêtera une cagoule. Par contre, tu as plutôt un intérêt très certain à faire attention à ce que tu en fais. C'est ma cagoule à moi, et j'y tiens. Quand je dis que j'y tiens, c'est du sérieux. Je ne dirais pas par exemple que je tiens à mon chat : non, j'apprécies mon chat, mais il peut mourir écrasé par une voiture ou sous un train que je me sentirais plus emmerdé par les frais d'obsèques que par sa parte. Concernant ma cagoule, c'est tout à fait différent. Si tu n'en prends pas soin, c'est comme si tu me faisais personnellement du mal, je ne l'accepterais pas. Je t'aurais mis en garde. Ce n'est pas que j'ai un manque de confiance en toi - enfin, si, mais là n'est pas le problème. Bon, oui. Soit. On peut y aller ? 
C'est donc de cette manière que notre aventure commence. Je ne sais plus trop en quoi elle consiste, mais la bouffée d'air frais que m'apporte le Kazakhstan en ces délicieux jours de fin du mois de Mai est une raison plus qu'amplement suffisante à me tenir en éveil et à pouvoir profiter de mes vacances à fond ; enfin, vacances. C'est beaucoup dire. On m'a envoyé en infiltration, ici, dans un quelconque but d'une organisation secrète gouvernementale lambda comme en voit pleuvoir par dizaines chaque jour. Bref, un énième programme destiné à l'orgueil de la souveraineté nationale voué à l'échec dont je suis aujourd'hui un nouveau cobaye. Je ne me plains pas pour autant, non, je n'oserais pas. La bouffe est bonne. Oh, d'ailleurs, pour la petite histoire et le manque probant de concordance dans ce que je suis entrain de vous raconter, je suis infiltré en tant que guide touristique. Oui, ça aussi, c'est un gros cliché de l'espionnage. Le problème, c'est que je n'ai aucun talent physique et que je n'ai subit aucun entraînement d'infiltration en territoire hostile, ni même reçu un simple test de self défense. En gros, je suis lâché en pleine nature, avec une bande de touristes anglo-saxons venus visiter le pays le plus vide en terme de contenu destiné à l'étranger. Bâtards.
Un homme aux cheveux longs, malingre et chétif, probablement eunuque par la même occasion, sorti du rang où il était initialement rangé, rangé aux côtés des autres primates qui me suivaient et avalaient la soupe touristique que je leur servais avec une discipline si exemplaire qu'ils avaient l'air d'interpréter avec crédulité tout ce que je disais. Ça en devenait tellement naïf de leur part que si un moine était parmi eux je me serais senti capable de lui vendre des capotes. Enfin soit, l'homme cité ci-avant s'est rapproché de ma personne, m'aborda pour lâcher la seule réplique que sa figuration dans cette histoire lui imposait, réplique qui consistait à me demander où nous nous trouvions. Il est vrai que, alors que nous sortions à l'instant de la gare, il n'y avait aucune indication sur le lieu où nous nous trouvions. Ni sur les billets de train. Ni nul part d'ailleurs, et ne comprenant aucun traître mot de la langue locale, je me suis référé à ma culture personnelle en répondant que nous nous trouvions à Kyzylorda, ville dont ma mémoire s'est rappelé du temps où j'appréciais le cyclisme, car il faut savoir que c'est la ville natale d'Andrey Kashechkin. Enfin, tout le monde sait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warzen
Général
Général
avatar

Nombre de messages : 1548

+ Informations
Parrain de: Seng Fü, Skryn's, Calibur, Teamplay, Major Lazer & D'
Apprenti de:
IG: Warzen, Layzen, Depravaze, Fertilizen, Hydrozen, Warzazatte

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Mar 3 Sep 2013 - 1:48

Jey.. Jey.. Jey... Mon dieu !

Autant d'habitude je n'aime pas réellement lire de Roleplay sans originalités et même histoires en tout genre, mais dans mon élan de bonté j'ai décidé de prêter attention à tes quelques textes et alors.. J'ai réellement adorés !
Mélange d'incompréhension psychotique, humour noir, et conneries véridiques en tout genre ! Juste une chose, chapeau, je ne sais pas comment tu peux nous pondre ça aussi rapidement, sans te prendre la tête ni réfléchir, mais tu as un véritable talent. :ok:

___________________________________________________________________________________________


Force et Honneur. Deux mots mais des revendications non anodines, symbolisant le respect et la protection.
L'honneur d'accomplir son devoir avec fierté, la force de protéger ses valeurs et ses proches.
Centurion un jour, Centurion toujours, battant jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Re: Superposition de mots   Mar 3 Sep 2013 - 12:59

Eh bien merci, heureuse que ça plait à quelqu'un. :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Superposition de mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Superposition de mots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La suite en 4 mots
» Jeux de mots, Ramoucho !
» ORIGINE DES MOTS OU EXPRESSIONS
» Problème de ... hmm, j'éditerais quand j'aurais trouvé mes mots ^^
» Liste de mots et nom a banir^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Quartier du Tofu :: L'Antre de Maître Corbac-
Sauter vers: