AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanheni
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 576

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Portée disparue

MessageSujet: Vale   Lun 25 Fév 2013 - 22:42

Bien le bonsoir, verve littéraire s'abstenir ça n'a rien de monumental ni de grandiose c'est juste quelque chose que j'aimerais commencer et potentiellement terminer (si j'ai la motivation nécessaire). Wakfu étant mon premier MMO où je me suis investie j'ai trouvé assez logique d'avoir au moins un personnage avec un background suffisamment élaboré et crédible. Je me suis permise quelques liberté quant au contexte, y'a des lubies aussi je le cache pas et si le Juvan passe par là, aussi des perches patarollistes sur les bords (Principalement une due à la longévité Xelor, le reste pouvant gentiment être mis sur le dos du manque d'informations de l'univers de base)

Donc ma Whoopette qui vient enfin d'entamer son background définitif -je l'espère- et qui est/sera une petite aventure légère et assez comique façon slice of life. Enjoy ?

Et, oui, ça fait 3 pages word, courage.
------


Aujourd’hui ça fait déjà 87 ans que je suis parmi vous. Bon en fait je suis en vie que depuis 20 ans et quelques mois si on compte à partir de mon voyage ; je suis née sous une pluie battante et les roulements du tonnerre qui grondait non loin de nous accompagnaient avec force les premiers battements de mon cœur.
C’est là que j’ai pris conscience que le monde changeait bien plus que je ne l’imaginais.
Avant ça il y avait mes parents, mon père était un homme bienveillant.
Il se disait être un voyageur du temps. Peut-être sa petite lubie due à ses origines Xelor, sûrement en fait. Il avait un goût prononcé pour la découverte et voyageait pour le compte de marchands itinérants originaires d’Amakna, il lui arrivait donc régulièrement de s’égarer dans une quelconque bibliothèque et d’emprunter des livres qu’il ne rendrait jamais. Non pas qu’il était roublard, non, il était simplement tête en l’air et puis il me disait, de temps à autres, qu’il préférait savoir ces livres avec lui plutôt qu’avec un Iop qui se serait senti d’une quelconque inclination culturelle. Cela dit bien qu’il passait sa vie sur les routes du monde il lui arrivait de se poser à la maison. Le nez dans ses bouquins il passait ses journées dehors sur l’herbe grasse et fraîche de notre jardin, sous le soleil il lisait sans cesse puis, le soir venu, il venait me border et me raconter des histoires sur ce qu’il apprenait dans ses livres. Vous savez c’est comme ça que j’ai appris que sous la forêt d’Amakna on pouvait encore trouver de vastes réseaux de tunnels creusés par des wabbits à l’époque des Dofus. Ca ou que les pieds de bouftous c’est très bon avec un steak de mulou.
Il avait le don de conter les histoires si bien que je voyageais sans avoir à quitter mon lit ou aller au-delà du chemin de terre qui sillonnait les falaises d’Emelka. C’est ce don qui a fait de moi la rêveuse naïve que je suis et je ne regrette pas de pouvoir croire qu’il existe encore des dragons et des Eliatropes aujourd’hui.
A côté de ça ma mère était quelqu’un de vivant, toujours à s’agiter. Elle disait que son corps mourrait à petit feu si elle restait assise à laisser le temps défiler. Elle devait bouger et c’est très certainement de là qu’elle tenait son agilité hors-pair, elle dansait avec une fougue et une énergie propre aux Sacrieurs, elle ne s’inquiétait de rien et vivait au jour le jour. Souvent, pendant les longues après-midi d’été quand mon père voyageait, elle m’apprenait à jouer de la gambe ou de l’ocarina. Ce qui était surprenant c’était sa façon de jouer, gracieuse elle ne se tenait pas simplement assise, non. Elle parcourait la maison entière et sortait dans le jardin et sautait, dansait et s’amusait en jouant. Elle ne tenait jamais en place et respirait la joie quoi qu’elle fasse. Elle était une femme passionnée si bien qu’elle pouvait passer des journées entières à jouer sans relâche, à composer de nouveaux morceaux et bien évidemment à s’amuser. Bonne vivante elle regardait avec malice mon père se prélasser alors qu’elle s’activait toujours à quelque chose et c’est d’ailleurs en s’amusant qu’elle nous a quittés mon père et moi.

A ce moment-là j’avais 16 ans, ma mère est décédée, le temps ayant fait son œuvre mais elle était heureuse et je pense qu’elle a vécu pleinement sa vie et n’en regrette pas la moindre seconde. Enfin c’est ce que j’espère, elle s’est endormie un soir et ne s’est jamais réveillée.
Suite à ça mon père veilla sur moi comme jamais il ne l’avait fait et stoppa tout préférant quitter les souvenirs qui nous entouraient. Il n’était pas devenu plus sombre mais j’étais devenue grande et il savait que le jour où je pourrais devenir une disciple approchait à grands pas, je devenais adulte et les histoires qu’il me racontait le soir se faisaient rares et n’étaient plus aussi merveilleuses que par le passé. Un matin je me levais et le voyais l’air grave sur son petit-déjeuner, il me demanda d’une voix posée ce que je comptais faire à partir de maintenant. Je pense qu’il s’attendait à ce que je rende hommage à ma mère et choisisse de devenir disciple de Sacrieur après tout j’avais la même fougue qu’elle et aussi le caractère qui s’y prêtait bien. Cependant à sa grande surprise je lui annonçais avec assurance que je voulais devenir comme lui, disciple de Xelor et à cet instant je vis ses yeux se couvrir d’une ombre qui finirait par l’emporter quelques décennies plus tard.
Les jours se transformèrent en semaines avant que notre vie reprenne un rythme normal à ceci près que mon père espérait que je ne sois apte à devenir une vraie Xelor. Beaucoup de disciples étaient à peine aptes à saisir la notion du temps et bien peu pouvaient courber le temps, mon père était de ceux qui n’avaient rien de cette magie, incapable de percevoir la ligne du temps ou d’entendre l’horloge divine doucement faire trotter ses aiguilles dans sa folle course vers l’avenir.
Malheureusement je n’étais pas comme lui.
L’été approchait à présent nous tendant les bras pour quitter la maison que j’avais toujours connue, la seule pour moi. Nous faisions route vers Bonta, près de la capitale se trouvait une citadelle unique dans laquelle mon père avait vécu son enfance, la citadelle Xelor de Gäahl Ifreh.

La cité était construite en hauteur, au niveau des remparts se trouvaient les greniers, à l’ombre paisible des hautes murailles et les rues serpentaient au travers des maisons faites d’une pierre légèrement teintée d’orange. Plus l’on avançait sur ces rues plus l’on montait et les maisons devenaient plus grosses, les échoppes avaient pignons sur rue et arboraient des couleurs flamboyantes, la foule était toujours claire et pas un bruit ne résonnait même sur la place du marché.
Je revois ces petites ruelles étroites de la citadelle, tantôt baignées d’ombres fraîches et molles, tantôt noyées sous un soleil de plomb. Toujours calmes quelle que soit l’heure de la journée.
Je me souviens que je m’installais souvent à la fenêtre pour entendre la magie de la mécanique rassurante du monde s’exécutant tout autour de la maison, le son régulier des êtres qui vont et viennent dans les couloirs qui forment le patio où, dans sa cour, s’enracine avec flemmardise un vieil if. La cité respire, vit, bouge et s’exprime au même rythme que ses habitants mais comme cet arbre, maintenant, elle se fige et vieillie au fil des saisons.
Je suis devenue petit à petit comme eux, j’avançais sans dire un mot, calme et en harmonie avec la cité. Au fil du temps mon père commença à accepter ma différence et me confia un secret, celui-ci me brisa le cœur mais c’était ainsi. Devenir Xelor avait un prix et il me le révéla en ravalant ses larmes : Tu verras ceux que tu aimes te quitter et tu devras vivre avec leur disparition jusqu’à ce que Xelor te rappelle à lui.
Bien-sûr je n’avais que 18 ans et j’étais encore assez naïve pour penser que mon aptitude à percevoir le temps évoluerait invariablement en une maîtrise totale et me permettrait de figer le temps et de vivre avec les êtres chéris jusqu’à ce que le temps lui-même s’effondre.
J’ai donc passée une dizaine d’années avec cette passion à porter jour et nuit les artifices Xelor dans l’espoir qu’un matin, au réveil, je sois apte à contrôler le temps comme les plus grands disciples.
Et quelle ne fut pas ma déception quand mon père décéda à son tour, paisiblement dans son sommeil.
Je me souviens de cette soirée là avec une clairvoyance assez perturbante, en rentrant de mes cours je suis passée par le salon. La cheminée était pleine de livres et de cendre et une odeur de bois braisé se faisait sentir dans toute la maison. Je me suis approchée du fauteuil où mon père avait l’habitude de lire et je l’ai vu paisiblement endormi. Je me suis installée près de lui et lui ai lu un passage d’un conte qu’il me racontait souvent quand j’étais petite. Je me sentais ridicule, couverte sous ces bandelettes et cet acier forgé marqué de la magie Xelor.
C’est là que j’ai compris que je n’aurais jamais le pouvoir de remonter le temps.
J’ai finalement pris mes repères assez vite et ai commencée à vivre ma vie de Xelor tout à fait banale dans une cité tout aussi banale. Une vie paisible et ronde qui commençait toujours de la même manière : Je me levais tôt le matin et allais dans la salle de bain et me débarbouillais devant le miroir et prenais soin de moi, sortais et prenais mon petit déjeuner sur la terrasse de la maison en admirant la vue en contrebas qui donnait sur un jardin botanique. Je lisais un livre en prenant mon thé tout en profitant du temps qu’il faisait puis je sortais, faisais le ménage, parlais avec mon entourage et c’est ainsi que j’ai vécu ma vie pendant quasiment 40 ans. Ce qui est assez drôle en y repensant c’est que tous les matins je me voyais. Je ne vieillissais pas. Evidemment à se voir tous les jours on ne se voit pas vieillir me direz-vous mais c’était vrai je ne vieillissais pas. Cela aurait-du me mettre la puce à l’oreille quand je voyais des gens autour de moi accuser les années qui pesaient sur leurs vies. Je n’avais peut-être, finalement, pas seulement héritée de cette sensibilité au temps mais également d’une espérance de vie supérieure à celle des êtres normaux ? Après tout mon père était décédé à 140 ans et ma mère à 50 ans. Cela peut paraître stupide mais on ne réagit pas forcément à l’espérance de vie en devenant disciple de Xelor, on le vit c’est tout.
Et moi dans tout ça je devenais soudainement allergique à cette ville, pouvoir percevoir le temps m’a finalement poussée à devenir le moins Xelor possible et du jour au lendemain j’ai pris mon sac et y ai rangée ma vie. Je suis partie sur un coup de tête pour voir le monde que mon père m’avait fait découvrir dans ses contes et pouvoir chanter la vie avec le même enthousiasme que ma mère au travers de ses chants.

Avec le recul les paroles de mon père et sa déception quant à mon choix de vie prenaient tout leur sens. Il savait que je ne ferais que vivre dans le passé à ne jamais rien accomplir.
Après tout on a souvent dit des Xelors qu’ils étaient les disciples de la mort, toujours voir quand se termine une chose, quand meurt une autre. Être entouré par la fin sans jamais faire attention au début en quelque sorte. A trop contempler le temps défiler beaucoup n’ont jamais rien enseignés aux générations futures, se contentant tout juste de dire que l’infini leur tendait les bras et puis sont finalement morts à ne rien faire.
Enfin pour moi ça serait plus des disciples de fainéants.
Je fais partie de ces disciples qui ont finir par ne plus se voir dans leurs origines et qui végètent tantôt sur une position ventrale tantôt sur une position dorsale à franchement se dorer la carcasse au soleil. Il n’y a évidemment pas de honte, je ne pense pas que notre raison de vivre réside dans nos origines ou du moins notre passé ne va pas nous indiquer la voie à suivre pour devenir meilleurs. Par contre ce qu’il nous est possible de faire c’est simplement d’aller de l’avant et de ne pas forcément s’attendre à ce qu’un jour une mite-temps vienne nous délivrer un message et nous avertir qu’il faudra aider Xelor lui-même à supporter le poids du temps. C’est pour cela qu’il me semblait possible de quitter aussi simplement la citadelle et d’aller mener une vie sans lien avec la philosophie Xelor comme mon père l’a fait par le passé.
C’est aussi simplement que j’ai commencée à vivre après 68 ans dans une cage que j’ai affectueusement entretenue au nom de la nostalgie et de la peur de l’inconnu. Et c’est là que l’aventure commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanheni.tumblr.com
Loon
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 104

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG: Oraciel, Aramiel

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 11:00

Bigrement sympa à lire, ça me motive d'autant plus à faire le BG d'Oraciel :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tishiio-Tibura
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 220

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG: Tishiio-Tibura / Svit-Kona / Zodiax / Fujitaka / Ysakani

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 19:02

Je n'est pas tout lu mais sa à l'air pas mal j'en consacrerai ~~ plus de temps la prochaine fois mais en tout cas sa c'est purement Xélor j'aime ! Mais sinon la citadelle Xelor de Gäahl Ifreh tu à trouvée sa où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luen Ewh'O
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 982

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Luen Ewh'O / Ol'Kae / Helgr'Tig / Hettrick / Sygried / Neil'Ahel / Nylran / Kärn'Aevahl / Malie Kah / Arhk'Änis Gath / Luen Ewo'K / Heil Feyboum / Kimeo Sonäe / Set'Ïga / Seth'Ïne / Seth'Amayr / Lounay Toones

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 19:41

Dans sa belle petite tête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 104

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG: Oraciel, Aramiel

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 21:58

Il faut le prononcer à voix haute et connaître le panorama visuel des rosbifs pour choper la référence...

Mois je sais *PAN* :18:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanheni
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 576

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Portée disparue

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 22:05

Loon a écrit:
la panorama visuelle


Désolée cowboy ça n'est passé inaperçu, tu sais que je t'aime mais faut pas faire ça :pacg:

Sinon Tish', effectivement comme le souligne le bon z'homme là-haut il s'agit d'une grosse référence à peine voilée à la planète d'origine des Seigneurs du Temps dans Doctor Who aka Galiffrey. Dans ma tête c'est un appel au lien entre "Seigneur du temps" et "Xelors" mais ça n'engage que moi et comme le principe d'une citadelle me faisait crever d'envie j'ai lié l'idée et la lubie de fangirl (Le premier qui me ressort ça sans mon accord j'le baffe, j'aime pas qu'on me dise que je suis une fangirl (Faites ce que je dis, pas ce que je fais :fou: ))

Sinon lire ça c'est pas forcément une nécessité c'est un background donc horriblement centré et narcissique c'est du cirage d'égo et touti quanti mais savoir que ça plaît à d'autres c'est toujours agréable :3

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanheni.tumblr.com
Xlmaudit
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 295

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Ob'
IG: Xlmaudit, Klox

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 23:02

Fangirl ! Fangirl ! :29:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanheni
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 576

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Portée disparue

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 23:04

*sort la serpette en bois*

Ca va chier :46:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanheni.tumblr.com
Loon
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 104

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG: Oraciel, Aramiel

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 23:06

Non Xl, pour l'amour de Nox, ne la provoque pas ! Je suis encore en coloc avec elle pendant une semaine, retiens-toi :30:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luen Ewh'O
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 982

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Luen Ewh'O / Ol'Kae / Helgr'Tig / Hettrick / Sygried / Neil'Ahel / Nylran / Kärn'Aevahl / Malie Kah / Arhk'Änis Gath / Luen Ewo'K / Heil Feyboum / Kimeo Sonäe / Set'Ïga / Seth'Ïne / Seth'Amayr / Lounay Toones

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 23:09

Fangirl?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanheni
Muloune
Muloune
avatar

Nombre de messages : 576

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de:
IG: Portée disparue

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 23:29

N'amour je t'apprendrais chaque mois un nouveau mot qui illustre une facette de mon abominable personnalité :

Fangirl, n.f désignant une fille qui hyperventile à la moindre énonciation d'un sujet qui lui est cher. e.g Le héros d'une série, un acteur, un groupe, un chanteur. etc etc.
Le meilleur exemple et petit clin d'oeil n'amour, je ne suis pas la seule qui hyperventile pour rien :

https://www.youtube.com/watch?v=nNBbmQJPHJ0

Bien évidemment je suis encore au stade propre où si j'en venais à rencontrer, par exemple, Mark Gatiss je devrais être en mesure de pouvoir discuter etc etc. Mais bon apparemment je suis encore une fangirl sur certains points (cf. Smay)
Le jour où vous me voyez comme sur cette vidéo, je vous donne tous mes biens pour que vous m'acheviez d'une balle dans la nuque.


Dernière édition par Hanheni le Mar 26 Fév 2013 - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanheni.tumblr.com
Loon
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 104

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Personne
IG: Oraciel, Aramiel

MessageSujet: Re: Vale   Mar 26 Fév 2013 - 23:31

On ira à Paname d'abord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jey
Dominion
Dominion
avatar

Nombre de messages : 1992

+ Informations
Parrain de:
Apprenti de: Plastix
IG:

MessageSujet: Re: Vale   Mer 27 Fév 2013 - 3:25

:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Figurines période médiévale
» Fête Médiévale à Montrond-les-Bains : 4/5 août
» "Les chemins de la croisade, la web-série médiévale
» "Les chemins de la croisade, la web-série médiévale
» [ Zachnafein] Armée médiévale Hongroise 10mm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Quartier du Tofu :: L'Antre de Maître Corbac-
Sauter vers: