AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerres Fictives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary Dan'Hiel
Gros Tofu
Gros Tofu
avatar

Nombre de messages : 123

+ Informations
Parrain de: Personne
Apprenti de: Anthonoir
IG: Mary Dan'Hiel ; Tista Margolia

MessageSujet: Guerres Fictives   Lun 29 Juil 2013 - 17:39

[Préface :

Amis du jour, bonjour!

J'avais déjà posté une fanfiction sur le forum de Wakfu, mais je l'avais rapidement abandonnée pour deux raisons simples : le titre ne convenait plus à l'esprit de l'histoire, et le prologue ne reflétait pas du tout le style mis en avant dans le récit.
Je me permet donc aujourd'hui de poster ici la version retravaillée de cette fanfiction, en espérant que vous apprécierez la lire.

La seule recommandation que je pourrais vous donner concernant ce récit est de garder quelques petites choses en tête : ceci est une histoire entièrement tirée de mon esprit, toute ressemblance avec des personnages réels serait donc fortuite. Cependant, ça ne veut pas dire que cette histoire est un recueil de mensonges : j'utilise bien les outils donnés par l'univers de Wakfu pour la construire, même si j'exploite certaines choses à ma sauce.

Ce qui nous donne la conclusion finale :

L'auteur est un menteur.
L'auteur n'est pas un menteur.

Gardez cela en tête et vous pourrez peut-être passer un agréable moment entre mes lignes.

Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture!]


Prologue :

L’archiviste Hibourge, comme à son habitude, remplissait de la paperasse, assis sur son perchoir. C’aurait dû être le travail du gouverneur ou, au pire du vice-gouverneur… Sauf qu’il fallait bien qu’Hibourge serve à quelque chose. Et puis, les gouverneurs élus par le peuple, on ne sait jamais ce que ça va donner. On se retrouve parfois avec des annonces gouvernementales dégueulasses, couvertes de fautes et de ratures…

L’archiviste grogna en signant un énième papier, se dandinant pour se rassoir confortablement. Il avait bien mal au fesses depuis que les nouveaux arrivants dans la nation n’étaient pas obligés de lui ramener trois plumes en guise de frais de passeport, car il devait s’arracher maintenant ses plumes lui-même… Et son arrière train n’appréciait que moyennement.

« -Hum… S’il vous plait… ? »

Hibourge releva le bec de ses affreuses paperasses, avant de le baisser vers la petite voix qui l’avait interpellé.

C’était une jeune fille d’une quinzaine d’années environ, d’allure assez frêle, à la peau noisette et aux grands yeux verts. Sous son chapeau en feutre Kaki s’égayait sans vergogne une touffe impressionante de cheveux ivoire, âbimés par le vent et le sel, raides et pourtant ébourrifés comme la paille d’un épouvantrotar après un chaos d’Ogrest. Bizarrement, seul son bras droit était couvert des tatouages de classes symbolisant son appartenance au culte de sacrieur. Elle portait des bottes montantes, un short brun usé et un bustier en métal pour tous vêtements.

Hibourge trempa sa plume dans l’encrier, reportant son attention sur ses papiers. Sans aucun doute une gamine de Sufokia s’étant trompée de zaap, et ayant perdu son chemin.

« -Excusez-moi.. je viens consulter un livre… S’il vous plait… »

Cette fois ci, il fut un peu plus interessé. Posant sa plume sur son pupitre, il se pencha sur elle en tournant la tête dans un angle improbable, comme seuls le savent faire les hiboux. Elle frémit, perturbée, mais lui tendit tout de même son passeport, et un papier portant le sceau officiel de Sufokia.

Hibourge prit délicatement le papier entre ses plumes, et l’observa.

« Autorisation de consultation d’archives extra-nationales n°C513

Je soussigné Hiplouf, archiviste agréé de la nation de Sufokia, autorise la citoyenne Tista Margolia à consulter l’archive n°001309 de la nation de Bonta, en vertu du droit d’héritage stipulé dans l’alinéat 12 de la Déclaration du Partage des Archives Internationales.
La porteuse de cette autorisation aura le droit de consulter l’archive à loisir dans l’enceinte de la bibliothèque nationale de Bonta uniquement, et ne pourra pas en faire de copie.
Fait par Hiplouf, archiviste agréé de Sufokia, le 9 Javian 970. »

Hibourge jeta un coup d’œil au passeport de la jeune fille. Comme il l’avait supposé, elle venait bien de la nation de Sufokia, et résidait actuellement au Rivage Steamulant. Il claqua de la langue en lui rendant les papiers, qu’elle pris maladroitement entre ses mains ridiculement fines pour une disciple de la Déesse Sacrieur.

« -Aile B de la bibliothèque. Vous rentrez, vous prenez à gauche, vous regardez le meuble B12, deuxième étagère. Vous ne devriez pas avoir de mal à trouver.

-Merci monsieur ! » s’écria la gamine en lui adressant une petit révérence, avant de partir dans la direction indiquée.

Hibourge la regarda partir, puis s’en désinteressa totalement. Il avait de la paperasse à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Guerres Fictives
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Série Atlas des guerres - Autrement
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» Guerres numides
» Sierra Sanglante, les guerres d'Estalie...
» Atlas des guerres d'Indochine (Autrement)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Quartier du Tofu :: L'Antre de Maître Corbac-
Sauter vers: